Vous êtes ici

ÉVALUATION DES BESOINS DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Résumé

Du 6 au 10 décembre 2019, un représentant de l'OMC et des conseillers de l'Organisation mondiale des douanes ont rencontré des fonctionnaires gouvernementaux à Bangui pour procéder à une évaluation des besoins de la République centrafricaine.

L'atelier, qui visait principalement à aider les fonctionnaires à élaborer des notifications au titre de l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges (AFE), a eu lieu parallèlement à l'examen de la politique commerciale de la République centrafricaine par l'OMC. Trente‑cinq participants enthousiastes comprenant des agents des douanes et des courtiers en douane y ont pris part.

Le groupe a examiné toutes les notifications au titre de la catégorie C de l'AFE et analysé des orientations sur la manière d'exprimer les besoins en matière d'assistance technique. Le besoin d'assistance financière a été identifié par les participants comme le principal obstacle à la mise en œuvre dans tous les domaines.

Un accent particulier a été mis sur l'importance de la collaboration entre les organismes et le secteur privé. À cet égard, un groupe composé de 80 membres des secteurs public et privé a été créé après l'atelier afin de permettre aux deux secteurs de continuer à échanger des idées.

 

Résultats Positifs

  • À la suite de l'atelier, la République centrafricaine a mis en évidence trois domaines dans lesquels concentrer ses efforts: la migration vers le Système douanier automatisé (SYDONIA), la création de systèmes basés sur Internet et l'établissement de systèmes en vue de créer un comité national de la facilitation des échanges.
  • La République centrafricaine a présenté sa notification au Comité de la facilitation des échanges de l'OMC neuf jours après l'atelier.